Hoi An Vietnam

Attractions in Hoi An

Dans votre découverte de la culture et de l'histoire du Vietnam, Hoi An est une étape incontournable. Son architecture dévoile le faste de l'époque impériale, l'influence de civilisations anciennes et la présence de populations venues d'autres pays. La ville ayant été préservée de la guerre, et du temps qui passe, vous découvrirez de nombreux vestiges de ces époques. Symbole majeur de la ville, le pont couvert japonais sera un des points culminants de votre séjour. Son aspect raffiné et majestueux prend encore plus de valeur lorsqu'il est éclairé la nuit venue. L'un des attraits de Hoi An réside également dans la visite des maisons anciennes. Appartenant aux mêmes familles commerçantes depuis des générations, leur architecture en bois est absolument magnifique. La plus représentative est sûrement Tan Ky. Les édifices consacrés aux assemblées des résidents étrangers d'antan sont aussi superbes. Provenant, pour la plupart, du sud de la Chine, ces commerçants dédiaient ces bâtisses aux divinités protectrices. Pour vous plonger plus en arrière dans le passé, My Son est le plus important site de la période Cham. Souvent comparé à Angkor, dans des proportions moindres évidemment, la dizaine de temples et autres édifices sont des symboles de cette civilisation qui a profondément marqué la culture du Vietnam. C'est aussi l'occasion de faire une excursion dans une végétation digne des meilleurs films d'aventure. Si vous souhaitez, tout simplement, vous immerger dans le quotidien des habitants, partez à la rencontre des pêcheurs dans le village Thanh Nam. Bateaux ronds, filets suspendus et petits ponts de bois forment un ensemble parfaitement authentique. Le village botanique de Tra Que existe depuis 500 ans. Ces potagers sont amoureusement entretenus par les familles résidentes. Autour de ce paradis du légume, de paisibles buffles pataugent dans les rizières.

  • Cette pagode, située dans le village de Cam Ha, est réputée pour les bonzes ayant été formés dans ce lieu avant 1975. Ils furent parmi les plus actifs dans la lutte contre les répressions envers les moines. Niché dans un magnifique coin de nature, cet édifice bouddhiste enferme de nombreuses statues et antiquités. La pagode est voisine de la pagode Chuc Thanh.
  • Cette pagode est la plus ancienne de Hoi An. C'est un moine bouddhiste, Minh Hai, qui aurait commencé sa construction, en 1454 (existe aussi une date contradictoire en 1671). La porte bouddhiste à l'entrée symbolise l'ancienneté du lieu et la magnificence des ornements. A l'intérieur du temple, trône une statue dédiée à Bodhisattva Avalokiteshvara. Un gong en pierre, vieux de deux siècles, et un autre en bois moins en état car plus ancien, sont également visibles.
  • Le Musée des pierres précieuses artistiques GAM est un lieu unique proposant aux visiteurs une vaste collection de pierres précieuses, de cristaux et de pierres taillées. Il est abrité dans une charmante maison de style colonial où se trouvent également le bijoutier Duong et le café GAM.
  • Dans un édifice datant de 1635, parcourez plus 4 000 ans d'histoire de Hoi An et du pays entier. Les reliques conservées présentent les différentes périodes de l'actuel Vietnam, l'ère Sa Huynh tout d'abord, antérieure au II ème siècle av JC. Des poteries ainsi que tambours en bronze ont été découverts dans la région. Le royaume Champa qui a suivi, a influencé culturellement le pays jusqu'au XV ème siècle. Les objets provenant cette importante civilisation sont nombreux. La période Dai Viet, qui coexista avec les ...
  • Dans une maison bicentenaire, l'artisanat de Hoi An est mis à l'honneur dans un très large éventail. Découvrez la minutieuse fabrication des fameuses lanternes de soie, les sculptures sur bois venues de l'île Cam Kim, les broderies traditionnelles et même des instruments à cordes comme le Dan Tranh, une cithare à 16 cordes. Vous pourrez dénicher un bijou artisanal dont la confection est unique dans cet atelier.
  • Hoi An est l'un des ports commerciaux de transit les plus importants d'Asie du sud-est. La tradition du commerce de rue est donc encore très vivace. Le marché central est un mélange d'étals en tout genre, d'odeurs âcres, de vieilles marchandes au visage buriné. Légumes, soie, épices, c'est un spectacle de couleurs au milieu une forêt de chapeaux coniques.
  • Temple de Confucius

    Le temple de Confucius est injustement négligé par la plupart des guides de voyage, essentiellement en raison de la trop grande richesse de sites historiques à Hoi An. Il souffre, évidemment, de la comparaison avec le temple de la littérature à Hanoi, mais il présente néanmoins une grande beauté et une atmosphère remplie de plénitude. Le grand étang de lotus ...

  • Temple Quan Cong

    Les marchands chinois construisirent en 1653 ce temple en l'honneur du général Quan Cong. Ce dernier est très vénéré chez les bouddhistes de l'empire du milieu. Il symbolise la loyauté, la sincérité, l'intégrité et la justice. Il est représenté par une statue partiellement dorée en papier mâché, située dans l'autel central. Un cheval blanc grandeur nature rappelle celui du chef ...

  • My Son

    Le site archéologique de My Son est considéré comme le Angkor Wat du Vietnam, toutes proportions gardées bien sûr. C'est, néanmoins, le plus grand vestige du royaume Cham qui régna sur le territoire de l'actuel Vietnam du Xème au XVème siècle. Sur les 70 temples et édifices d'origine, seule une dizaine sont encore debout au milieu des ruines. Les structures ...