Panorama 360°

Auteur: Fabrice Turri
Publié: 23 mai 2014 15:17:10
voir les autres articles de Fabrice

Les parcs naturels de Pu Luong et Cuc Phuong au Nord Vietnam

Le parc de Pu Luong

Les parcs naturels de Pu Luong et Cuc Phuong au Nord Vietnam

Méconnu, cette réserve naturelle, située dans la province de Thanh Hoa, près de Mai Chau, à environ 200 km au sud-ouest de Hanoi, vaut vraiment le détour. A l’heure où l’urbanisation croissante du Vietnam – avec son cortège d’usines, de pollution et de nuisances sonores - ne cesse d’empiéter sur les terres agricoles, ce havre de paix est un vrai refuge pour les amoureux de la nature. Constitué de reliefs en calcaires, de montagnes et de forêts primaires, il compte une biodiversité riche tant en faune qu'en flore. On y trouve des espèces d'animaux rares, telles que l'écureuil rouge, le gayal ou encore le gibbon au cul blanc... et 13 espèces en voie d'extermination.

Sur les routes traversant le parc, un signe ne trompe pas: des familles entières de canards ou d’oies courent, affolés, se réfugier sur les bas-côtés, des chiens se prélassent de tout leur long tandis que des buffles se détournent mollement pour laisser passer les quelques deux-roues qui s’aventurent sur leur territoire. Une fois entré dans le parc, les maisons en béton laissent le pas aux constructions sur pilotis. Ici vivent majoritairement des membres des ethnies Thais et Muongs qui ne parlent vietnamien qu’à l’occasion. C’est la région idéale pour passer une nuit chez l’habitant et vivre au rythme des villages et pour faire de la marche à pied dans la jungle.

Sur place, de nombreuses maisons traditionnelles (« nha san ») hébergent désormais les touristes de passage. Le confort y est modeste mais suffisant pour apprécier et se familiariser avec le vrai Vietnam ».

Personnellement, j’ai passé deux nuits à Ban Nua, un charmant lieu-dit, situé en plein cœur du parc et traversé par la rivière « Suoi Cham » dans la famille de Minh, le fils de l’ancien chef du village.

Voici son numéro de téléphone : 01-25-75-50-703 (il ne dispose pas encore d’Internet)

Une fois arrivé à Ban Nua, vous devriez trouver très facilement sa maison (il y a très peu de guest house dans ce petit village). Si ce n’est pas le cas, demandez simplement Minh aux habitants, ils devraient vous indiquer sans difficultés l’emplacement.

Si vous faites du trekking accompagné par Minh, sa femme ou son fils, demandez-lui de visiter la grotte Hang Doi (« la grotte chauve-souris »). La grotte a reçu ce nom car tous les ans, un grand nombre de chauves-souris s’y abritent pendant la saison des pluies .

Ses dimensions sont impressionnantes et à l’intérieur, une végétation luxuriante s’y est développée.

Selon l'Institut de biologie tropicale du Vietnam et l’Association des spéléologues d'Allemagne, la plus grande partie de cette grotte mesure environ 426 m de long. Elle est considérée comme la plus longue du genre en Asie du Sud-Est.

L’accès est aisé et vous pourrez accéder en bas de la grotte à pied, sans difficultés. Pensez néanmoins à utiliser de bonnes chaussures de marche et de porter un pantalon de préférence car sur place, les moustiques sont légion.

Si vous avez le temps, faire un tour – à pied ou en moto – au village « Xa Ban Cong », au sud de « Ban Nua » : vous pourrez y découvrir des cascades et de belles chutes d’eau où de vieilles roues à eau en bois sont encore utilisées pour irriguer les plantations de riz environnantes.

Information pratique: le parc est situé à 150 km à l’ouest de Ninh Binh

Le parc national de Cuc Phuong

Le parc national de Cuc Phuong

Cuc Phuong fut le premier parc national créé au Vietnam en 1966. La cause de cette précocité est la présence d'espèces rares, voire menacées de disparition tel le Langur de Delacour, un des singes de la planète les plus exposés à une possible extinction. Moins de 300 individus existent encore et seulement dans les 25 000 hectares du parc. D'autres animaux fascinants sont visibles comme la panthère nébuleuse, le serrow (sorte d'hybride entre la chèvre et l'antilope) ou l'écureuil à ventre rouge. La flore est aussi unique. Autour des montagnes hautes de 600 mètres, la végétation offre un panel des arbres et plantes visibles dans toute l'Asie, de l'Himalaya à la Malaisie. Des arbres millénaires atteignant les 70 mètres de hauteur font office de cathédrale naturelle. Parmi les visites, les touristes pourront découvrir le jardin botanique regroupant les plantes rares du pays et du reste du monde, mais aussi effectuer des trekkings dans la forêt primaire en passant une nuit dans une maison sur pilotis, hébergés chez l'habitant ou encore visiter d’anciennes grottes ayant hébergé des hommes préhistoriques. L'un des sentiers les plus fréquentés mène à un arbre millénaire et à Kanh, un village de l’ethnie Muong.

cuc-phuong-centre-sauvetage-primates

Si vous souhaitez en apprendre davantage sur les singes du parc, faites un tour au Centre d'aide aux primates en voie de disparition. Fruit d’un projet de cooperation entre le parc de Cuc Phuong et la Société zoologique de Francfort, ce centre, créé en 1993, soigne, étudie et élève nombre de singes dont des gibbons et des langurs ainsi que plusieurs espèces endémiques que l'on rencontre uniquement à Cuc Phuong. De grands progrès ont été réalisés dans la protection des animaux mais il arrive encore de découvrir des singes en piteux état, enfermés dans des cages exigues ou attachées à l’aide de chaînes au bord de la route. Si vous êtes témoin d’une telle scène, vous pouvez en informer les rangers du centre de sauvegarde en leur donnant le nom du village et l’endroit où les singes sont retenus captifs.

Informations pratiques:

Le parc est situé à 45 km au sud-ouest de Ninh Binh et à 130 km de Hanoi.

Entrée: 5 USD

Photos : www.le-vietnam.net

activités, activités, Vietnam

Laissez un commentaire
Nom:
Email:
Commentaire:
Pas encore de commentaires